L’ASSURANCE CYBERCRIMINALITE

Programme

La formation peut être suivie en PRESENTIEL ou en DISTANCIEL

1. Le marché de l’assurance « informatique »
• De l’assurance bris de machines à l’assurance software.
• Garanties intégrées et polices spécifiques.
• Les assureurs : les généralistes, les spécialistes.

2. L’assurance des risques traditionnels
• Le matériel assuré et assurable, étendue de la garantie, exclusions admissibles et non admissibles, conditions d’octroi de garantie, indemnisation, modalités d’assurance, les deux formules pratiquées, tarification.

3. L’assurance « software »
• Questionnaire d’évaluation des risques.
• Étendue de la garantie des pertes d’information (dommages couverts et exclus, reconstitution des garanties après sinistre, …).
• Les dommages immatériels consécutifs : archives, frais supplémentaires, agios bancaires, loyers restant dus, pertes d’exploitation, conditions d’assurance actuelles, tarification.

4. L’assurance fraude/détournement, sabotage
• Définitions, les deux types d’assurance, les valeurs et les biens, conditions d’octroi des garanties.
• Étendue de la garantie, la reprise du passé et la garantie subséquente, les exclusions, tarification.
• L’assurance des risques de R.C.

5. L’évaluation des risques liés à la sécurité de l’information et à la sécurité informatique
• La check-list des points essentiels.

Objectifs & Contenu

La formation peut être suivie en PRESENTIEL ou en DISTANCIEL

Assurer le matériel n’est plus suffisant ; le software, les pertes d’exploitation, la fraude ou le détournement, le sabotage immatériel sont des risques nouveaux. Sans compter les risques indirects constitués par les dommages causés aux tiers.
Le stage permet aux participants de connaître tous les risques à assurer et comment les assurer.

Public

Ce stage est destiné aux responsables assurances et juristes.

Intervenant

Thierry CURT, directeur CS ENTREPRISE, spécialiste des assurances.

Organisation pédagogique

Les participants mettront en œuvre une méthodologie de résolution de cas à partir de leur expérience. Le formateur enrichira cette démarche par des apports méthodologiques, relationnels et juridiques. Un support de cours sera remis à chaque participant. Les participants pourront se munir de tous documents qui leur seraient nécessaires notamment dans le cadre des cas pratiques qu’ils voudraient voir résoudre.